Huile essentielle

 

L’huile essentielle est un produit précieux, car plusieurs tonnes de plantes peuvent parfois être nécessaire pour en obtenir un litre seulement… La fabrication d’une huile essentielle passe systématiquement par une phase de distillation ou d’extraction à froid.

 

 

L’huile essentielle peut être obtenue à partir de fruits entiers, d’écorces, de fleurs ou de plantes. La teneur en huile essentielle dans chaque végétal est variable mais va de faible à infime. Le prix de l’huile essentielle est élevé pour cette raison : selon les plantes, un litre d’huile essentielle coûte entre 50 et 150 euros !

 

Les procédés d’extraction qui permettent d’obtenir une huile essentielle de qualité sont au nombre de 2. L’extraction par distillation ou entraînement par la vapeur d’eau s’applique à la plupart des huiles que l’on trouve dans le commerce, sauf celles qui contiennent des hespéridés comme le citron ou l’orange.  Pour ces végétaux, c’est l’extraction à froid qui est préférée, appliquée au fruit entier ou seulement à son écorce. L’huile essentielle est ensuite conservée à l’abri de la lumière et de toute source de chaleur qui pourrait altérer ses qualités.

 

L’huile essentielle possède des pouvoirs thérapeutiques, assainissants ou relaxants qui sont connus depuis très longtemps. Les babyloniens avaient ainsi pour usage, il y a quatre mille ans, de brûler du cyprès pour purifier l’air et mettre un terme aux épidémies. Actuellement, l’huile essentielle connaît un regain d’intérêt de la part des consommateurs, remise au goût du jour par le chimiste René-Maurice Gattefossé, un chimiste qui a orienté ses recherches vers ce qu’il appelait « les techniques oubliées », qu’il souhaitait réintégrer au cœur de la science : avec l’huile essentielle, ce projet trouve l’un de ses plus belles expressions.