Eaux florales

 

Les eaux florales détiennent sensiblement les mêmes propriétés que les huiles essentielles, mais sans en posséder les inconvénients. Contrairement aux huiles essentielles, qui ne doivent pas être mises en contact direct avec la peau notamment, les eaux florales s’utilisent sans précaution particulière.

 

 

Les eaux florales s’obtiennent en même temps que les huiles essentielles : appelées également « hydrolats », les eaux florales correspondent au liquide qui est recueilli après distillation d’une plante. Moins concentrées que les huiles essentielles, les eaux florales peuvent néanmoins s’enorgueillir de posséder, en de plus faibles proportions toutefois, les mêmes propriétés.

 

Les eaux florales sont tout particulièrement prisées pour la confection de soins cosmétiques à appliquer directement sur la peau, pour la démaquiller, la tonifier ou l’hydrater. Les eaux florales sont tout particulièrement appréciées par ceux et celles qui désirent concocter leurs propres soins car elles peuvent être obtenues très simplement, par infusion (mais il ne s’agit plus alors d’hydrolat, qui s’obtient exclusivement après distillation).

 

Parmi les eaux florales les plus populaires, il faut citer l’eau florale de rose et l’eau florale d’oranger. L’eau de rose est connue pour ses propriétés anti-rides et raffermissantes. Elle est également tonifiante, hydratante et légèrement astringente, et elle convient à tous les types de peaux (sèches, mixtes, grasses et matures). L’eau florale d’oranger s’applique sur peaux sèches, sensibles et mixtes : elle permet d’adoucir la peau et de rétablir son équilibre. Bien d’autres eaux florales encore peuvent être recommandées, comme l’eau florale de camomille, qui est anti-inflammatoire et atténue rougeurs et irritations, ou l’eau florale de lavande, apaisante, cicatrisante et antiseptique.